15 février 2011

In memoriam.


Nous parlions =>ici<= des chères études que la CCPA invoquait pour justifier la taxe usinàgazo-incitative.

Nos chères études sont devenues nos chères disparues. 10 jours déjà, sans un signe de vie.

Nous ne les oublierons pas.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés, pour maintenir un débat constructif. la modération peut prendre une journée, ne pas s'en offusquer !!